L’éco-conception haut de gamme fait son appartition

L’éco-conception est née vers les années 90, et le principe est de faire en sorte que les impacts environnementaux soient réduits pour chaque produit durant son cycle de vie. La démarche commence par le choix des matériaux et va jusqu’à la fin de vie d’un produit.

Et depuis quelques temps, l’éco-conception commence  aussi à être de plus en plus présente dans les produits haut de gamme.

L’éco-conception

Le défi de l’éco-conception consiste à produire des articles éco-conçus sans aucun produit chimique. Ce procédé est tout aussi valable dans le haut de gamme. Quel que soit le produit à fabriquer, la méthode est la même : réduire au maximum les impacts sur l’environnement. Les objectifs sont essentiellement de diminuer les déchets et le contenu énergétique. Les concepteurs veillent à réduire les gaspillages, à faire du recyclage et à ne pas surconsommer de l’énergie. Ils sont conscients que l’éco-conception est importante aussi bien d’un point de vue écologique qu’économique, ce qui s’avère rentable pour leurs entreprises.

L’ éco-conception pour l’ébénisterie Pierre Joussot & Fils

L’ébénisterie Pierre Joussot & Fils située en Saône-et-Loire se spécialise dans la fabrication de mobilier haut de gamme, et ses artisans sont engagés dans une démarche d’éco-conception. Pratiquement tous leurs produits sont éco-conçus, et ils utilisent moins de matériaux, de colle et usent davantage d’huiles et d’encres naturelles entre autres choses pour l’assemblage et le montage des meubles.

Ceux-ci répondent à des critères d’esthétique très élevés et dans leur cas, l’éco-conception est un argument de poids en termes de vente. Par conséquent, les clients qui viennent achètent du mobilier haut de gamme éco-conçu mais aussi moderne, même si le prix en est élevé. Ces ébénistes veillent à ce que tout soit entièrement biodégradable et ne cause aucun dégât pour la nature une fois en fin de vie.